Cette année fut tout de même enrichissante du point vue de mon stage. Même si le mediaplanning n'est pas ma vocation première, j'ai appris énormément de choses, et de sucroit, dans l'une des plus grosse agence de médiaplanning! c'est pas négligeable ur un CV, d'autant plus qu'ils m'ont proposé un CDI a la fin! mais la soif de connaissance m'appelait et j'ai dû refuser pour continuer mes études.

Mais cela m'a permis d'acquérir des connaissances supplémentaires, j'ai utilisé des logiciels tels que mediaExplorer, j'ai appris les méthodes pour la création d'un plan média, l'analyse de la concurrence, et le plus fastidieux: la recherche d'infos! Quand on fait un plan sur le développement durable et que la plupart des magazines spécialisés ne sont pas référencés... autant chercher une aiguille dans une botte de foin! Mais pour une fois, je suis aasez fière de moi, j'ai réussi à me débrouiller 6 mois dans un environnement inconnu qui n'était pas mon domaine de prédilection. Il faut dire que mon équipe était formidable et qu'elle m'a beaucoup aidé!

Merci MPG!!

Point négatif tout de même: grosse boîte = mauvaise paye à la fin du mois!! dur dur quand on habite à paris et qu'on n'a aucun revenu et que, par dessus le marché, nles paents habitent en province!!